x
De gauche à droite: Jean-Christophe Voyer d'Écotech Québec responsable Innovation et maillage, Matt Scorah, directeur principal de la technologie de ProjetBecancour.ag et Lina Lachapelle, directrice de projet chez SNC-Lavalin

Séance d’information sur le défi INNO+ Projet Bécancour.ag

Le 9 avril dernier, dans les bureaux de la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour, Écotech et ProjetBécancour.ag tenaient une séance d’information sur le défi INNO+ qui vise à identifier des solutions technologiques novatrices afin de capter et valoriser le CO2 de l’usine qui pourrait être construite à Bécancour.

 

Lors de cette séance, Matt Scorah, directeur principal de la technologie de ProjetBecancour.ag et Lina Lachapelle, directrice de projet chez SNC-Lavalin, ont présenté le projet et le défi INNO+ aux 25 représentants de PME technologiques québécoises présentes.

 

C’est le 3 juin prochain que les entreprises retenues dans le cadre du défi INNO+ d’Écotech viendront présenter les solutions technologiques.

 

Pour en connaître davantage sur l’atelier INNO+, visitez la page du défi.

 

Construire l’usine la plus performante sur le plan environnemental

 

Rappelons que ProjetBécancour.ag prévoit la construction d’une usine d’urée et de méthanol. Proposant un concept technologique novateur, le projet permettra d’optimiser l’utilisation du gaz naturel et de produire de l’urée en utilisant les rejets produits lors de la production du méthanol.

 

Le projet d’usine vise à répondre aux besoins des producteurs agricoles et contribuera à la prospérité de la région et des familles agricoles québécoises. À l’heure actuelle, les producteurs agricoles importent 100 % de l’urée dont ils ont besoin.

Situé dans le Parc industriel et portuaire de Bécancour, ce projet représente un investissement de 1,3 G$ et créerait, à terme, 200 emplois qualifiés de qualités lors de sa mise en service prévue en 2022.

 

 

ProjetBécancour.ag